Être seul(e) pendant la Saint-Valentin

Femme brune célibataire

Le site de rencontre québécois EliteSingles a réalisé deux études auprès de 1 378* de ses membres célibataires pour s’intéresser à leur ressenti le jour de la Saint-Valentin. Comment les célibataires vivent-ils cette fête ? Quelle importance lui accordent-ils ? Et qu’en est-il des ex-Valentin(e)s ?

La Saint-Valentin sous le signe de l’indifférence

Il semblerait que la Saint-Valentin n’ait aucune importance aux yeux des Québécois. En effet, 30 % des personnes interrogées en 2015 estiment que « ce n’est qu’une fête commerciale parmi d’autres » et 89 % des sondés de 2016 préfèrent passer la soirée seuls plutôt qu’avec un ex. Leur cynisme ne s’arrête pas là car ils sont 82 % à expliquer « qu’il n’y a aucun problème à rompre la veille de la Saint-Valentin ! ».
Les Québécois savent reconnaître les bons côtés du célibat pendant cette période : 61 % affirment ainsi ne pas avoir d’inquiétude ni de stress quant à l’organisation d’une soirée parfaite. Et si la fête met à l’honneur les amoureux ce n’est pas au détriment des 30 % de célibataires qui sont prêts à faire la fête entre eux. Enfin, 10 % estiment que le plus plaisant lorsque l’on est seul le jour J, c’est de ne pas s’embarrasser des petites attentions et cadeaux pour son/sa partenaire.

Et mon ex… il/elle fait quoi ?

Difficile d’y échapper : 29 % des Québécois interrogés en 2016 repensent à leur ex relation(s) pendant la Saint-Valentin. 10 % auraient même déjà envoyé un message à leur ex le jour J et 14 % leur auraient offert un cadeau pour la Saint-Valentin ou pour Noël.
Ces chiffres sont d’autant plus significatifs chez les hommes : 17 % préfèrent passer la Saint-Valentin avec une ex plutôt que seuls (contre seulement 7 % des femmes). 33 % admettent qu’ils continuent de penser à leur ex blondes. À la question « Rompre juste avant la Saint-Valentin, est-il une chose acceptable ? » 21 % répondent « Non, il est préférable d’attendre un peu » (contre 15 % des femmes).

Une période propice aux rencontres amoureuses

55 % : c’est le pourcentage de progression d’activité que connaissent les plateformes EliteSingles pendant la période de la Saint-Valentin. Selon l’étude de 2015 menée auprès de nos membres célibataires, à la question « Êtes-vous actif/active sur EliteSingles aux alentours de la Saint-Valentin ? » 17 % répondent « oui, pour trouver un(e) partenaire avant le jour J » et 21 % le sont car cette fête leur rappelle qu’ils ne souhaitent plus être célibataire. Seul(e) le 14 février ? Partez à la poursuite d’une belle rencontre ou célébrez cette soirée entre célibataires !

*Deux enquêtes réalisées en 2015 et 2016 auprès de 537 et 841 membres célibataires du site de rencontre québécois EliteSingles.

Avatar