Lire rend sexy !

La rentrée littéraire bat son plein chez les célibataires français ! Lecture et séduction vont-elles de paire ? C’est ce qu’a essayé de découvrir le site de rencontre EliteSingles lors de sa dernière étude menée auprès de 930 célibataires en août 2016.

La lecture : technique de drague infaillible

Lire vous rend plus intelligent… et plus attirant ! 42 % des célibataires déclarent en effet trouver les amateurs de lecture plus séduisants.  89 % se laisseraient charmés « si quelqu’un tentait de les séduire en parlant du livre qu’ils sont en train de lire ». 90 %  des hommes seraient enchantés d’être abordés de cette manière, tout comme 88 % des femmes.

Policier et livres érotiques sont les styles les plus attirants

À la question « Vous voyez une personne lire. Ce qu’il ou elle lit pourrait-il influencer votre attirance envers elle/lui ? », 58 % des femmes répondent positivement, puisque selon elles, « lire peut être un reflet de la personnalité », et 47 % des hommes sont d’accord avec elles.

L’étude montre également qu’elles souhaitent partager les mêmes goûts littéraires que leur partenaire. En effet, elles élisent le polar comme étant leur style de livres favori à 23 %, et déclarent ce style comme le plus séduisant (20 %) ! Leur 2ème choix montre leur côté romantique, puisqu’elles élisent les romances à 17 %. Le 3ème style arrivé sur le podium revient aux livres informatifs, sur l’actualité par exemple (16 %).

Style qui est d’ailleurs le favori des hommes. Ils sont en effet 27 % à élire les livres informatifs comme étant leur lecture préférée, puis des livres historiques ou des polars, styles remportant respectivement 17 % et 15 % des voix. Mesdames, si vous êtes amatrices de livres policiers ou de livres érotiques, n’hésitez pas à le mentionner, c’est en effet les genres littéraires que les hommes trouvent les plus attirants (15 % et 14 %).

Plus d’1 Québécois sur 2 souhaite que son partenaire lise

L’amour de la littérature revendiqué par 86 % des célibataires, se retrouve dans leur quête de la personne idéale, puisque 54 % des sondés apprécieraient que leur futur(e) partenaire lise. Selon eux, cela est la preuve « d’une certaine ouverture d’esprit ».

 

*Étude menée en août 2016 auprès de 930 célibataires québécois membres du site de rencontre, dont 40 % d’hommes et 60 % de femmes