Raffaële Parietti, 17.03.2017

Neuf québécois sur dix seraient prêts à fréquenter un parent célibataire !

Chercher l'amour en tant que parent célibataire est de nos jours, un acte plutôt commun. De nombreux couples se séparent ou divorcent mais n'abandonnent pas pour autant leur espoir de (re)trouver un jour le grand amour. Chacun prend alors son courage à deux mains et se relance dans sa quête amoureuse. Qu'en est-il cependant ; est-ce réellement plus compliqué de trouver l'amour en tant que parent ? À l’occasion de la journée des parents célibataires (le 21 mars), le site de rencontre EliteSingles a mené l’enquête et interrogé 750 québécois sur le sujet.

Qui a le moins de chance de trouver l’amour ? « Un homme avec enfant(s) » d’après 70 % des pères québécois. Tandis qu’à la même question, les mères pensent à 78 % qu’elles ont elles-mêmes plus de difficultés en tant que « femme avec enfant(s) ». Qu’en est-il vraiment ? 

  • Pour 75 % des parents, les enfants sont un frein pour leur quête amoureuse
  • Qui a le moins de chance de trouver l’amour ? 73 % des interrogés répondent : une femme avec enfant(s)
  • Neuf québécois sur dix se disent prêts à fréquenter un parent célibataire !

Parents en quête d'amour...

Les enfants seraient-ils un frein pour (re)trouver l’amour ? « Oui » considèrent 75 % des parents québécois. Selon eux, les raisons sont multiples : manque de temps pour 44 %, d’autres (25 %) s’ennuient du fait que les relations passent moins vite à l’étape supérieure et 25 % rencontrent des difficultés quant à la présentation de leur partenaire à leurs enfants.

  • Une différence homme/femme ? 

Plus d’une mère célibataire sur deux (54 %) doit fréquemment faire face à la remarque de son entourage : « comment trouves-tu le temps de faire des rencontres avec les enfants ? » et la majorité d’entre elles (42 %) se voit répéter : « Je préfèrerais une personne avec des enfants qui ont déjà quitté le foyer » lorsqu’elles rencontrent d’autres célibataires. 

Aux pères, l’entourage demande majoritairement (48 %): « Que dis-tu à tes enfants ? » et, ils obtiennent le plus fréquemment comme remarque des autres célibataires : « J’adore les enfants ! » (50 %) plutôt qu’un rejet.

Ceci confirme qu’il existe encore différentes attentes selon le sexe du parent célibataire. Il est encore attendu des femmes qu’elles accordent la majorité de leur temps à leurs enfants. Elles observent aussi plus de réticences de la part d’autres célibataires lorsqu’elles souhaitent s’engager dans une relation, en particulier lorsqu’elles ont un enfant de moins de 18 ans. 

Une mission pourtant loin d’être impossible

Si les parents célibataires expriment ressentir de nombreuses réticences de la part d'autres célibataires, les chiffres en disent pourtant autrement : 37 % des interrogés qualifient les parents de « déterminés » ou encore de personnes « indépendantes ayant le sens des responsabilités » (36 %) plutôt que de « trop occupées » (15%).

S’ajoute à cela qu’au Québec la famille recomposée est entrée dans les mœurs. 91 % des interrogés la qualifient de « moderne et dans l’ère du temps ». Neuf parents sur dix aimeraient d’ailleurs rencontrer un autre parent (et donc refonder une famille) : « C’est plus simple, on se comprend mieux » expliquent 76 % des papas et mamans.

Mais la parentalité n’effraie pas non plus les célibataires sans enfants : fréquenter un parent ne « poserait aucun problème » à 90 % des 56-60 ans, 73 % des 46-50 ans et 75 % des 18-25 ans… !

Conseils pour trouver l’amour sur un site de rencontre

Ne pas attendre pour dévoiler sa parentalité : 85 % des parents conseillent de parler de ses enfants dans sa description de profil. Et, à ceux effrayés à l’idée de faire une telle rencontre, les parents répondent à 62 % : « Je ne recherche pas un parent pour mes enfants mais un(e) partenaire de vie ! »

 

Avis de la psychologue Salama Marine :

« Les parents célibataires sont souvent victimes de leurs propres préjugés. Ils ont en tête qu'en étant parents, trouver l'amour est beaucoup plus compliqué. Et pourtant, comme le révèle cette étude, de nombreux célibataires sont plutôt ouverts à l'idée de faire la rencontre de parents célibataires. Souvent décrits comme plus matures, plus indépendants, et plus à même de savoir ce qu'ils veulent dans leur relation; ils ont de quoi avoir une longueur d'avance lorsqu'ils font de nouvelles rencontres. Lorsqu'ils s'inscrivent sur un site de rencontre, indiquer qu'ils ont un ou des enfants sur leur profil est nécessaire : faire preuve d'honnêteté dès le départ est une des clés permettant le succès d'une relation. »